J’ai rien demandé

J’ai rien demandé à ma mère
Mais elle m’a dit que je devais
Faire un effort vestimentaire
Pour un peu de féminité
J’ai mis du rouge et du rimmel
Et puis j’ai même acheté une jupe
Et on m’a dit que j’étais belle
Juste avant qu’on me traite de pute

J’ai rien demandé à personne
Mais on m’a dit que j’étais conne
De ne pas sortir avec des hommes
Et ça, dès le lycée
J’ai essayé les garçons
Ils étaient beaux, ils sentaient bon
Mais j’étais mal, je me sentais con
Pourtant j’ai essayé

J’ai rien demandé à mes amies
Mais quand j’ai dit ce que j’ai dit
Elles ont pris peur et elles m’ont dit
Qu’elles s’en seraient jamais douté
Elles me voyaient plus comme leur sœur
Je leur faisais même un peu peur
Et même si elles me brisaient le cœur
Elles ont cessé de me fréquenter

J’ai rien demandé à Cerise
Mais elle m’a dit que je vivais
Une sorte de petite crise
Que je devais juste accepter
Et puis elle m’a prise dans ses bras
Et moi je me suis mise à pleurer
Elle me réconfortait tout bas
Et puis elle m’a embrassée

J’ai rien demandé à personne
Mais l’amour est venu tout seul
Et j’ai compris que j’étais conne
De penser que j’étais toute seule
Après Cerise, il y a eu Pomme
Après Pomme, y a eu sa sœur
J’ai rien demandé à personne
Mais elles m’ont toutes ouvert le cœur

J’ai rien demandé aux garçons
Mais je fume leurs cigarillos
Je leur emprunte des pantalons
Et je me prends pour un héros
Accoudée au comptoir d’un bar
Je drague les filles élancées
En sortant je lance un regard
Aux hommes jaloux de mon succès

J’ai rien demandé à ces filles
Et j’ai eu toutes les caresses
De leurs tendres baisers vanille
Et des belles courbes de leurs fesses
J’ai rien demandé, ça me va
Les filles, c’est mieux que les garçons
J’ai rien demandé mais je crois
Qu’on demande rien quand tout est bon

I. Les pieds sur Terre

II. La tête en l'air