Le Président

J’étais président d’un très grand pays, j’étais
Important
J’étais puissant, très puissant, imposant, j’étais
Séduisant

Bla bla bla bla bla
Je parlais, et la foule, grisée, avalait
Bla bla bla bla bla
Je parlais, je parlais

J’étais un personnage tout à fait exemplaire, bon époux
Et bon père
J’étais l’homme tranquille, solide comme un roc, solide
Et viril

Bla bla bla bla bla
Je parlais, et la foule en redemandait
Bla bla bla bla bla
Je parlais, je parlais

Bla bla bla bla bla
Tant qu’il le fallait, puis le rideau tombait
La la la la la
Et le cirque cessait

Le roi était nu
La nuit était venue
Satin rose et plumes dans le cul
Le roi était nu
Et j’étais moi-même
Follement moi-même
Tant et plus

La la la la la…

Bla bla bla bla bla
Je parlais, et la foule, grisée, avalait
Bla bla bla bla bla
Je parlais, je parlais

L’écrirai-je un jour ?
En parlerai-je un jour ?
Oserai-je dire qui
Je fus ?
Le roi était nu
Et j’étais moi-même
Follement moi-même
Tant et plus

Le roi était nu
Et j’étais moi-même
Follement moi-même
Tant et plus

La la la la la…

I. Les pieds sur Terre

II. La tête en l'air