Rosalie(s)

Rosalie aime Rosalie
Au 2 bis rue du Sans-souci
Rosalie n’aime pas César, ni Jean, ni Magali
Rosalie aime Rosalie
Au huitième gauche, sous un toit de Paris

En haut d’un grand escalier rond
Deux petits oiseaux sur paillasson
Chantent « Bienvenue dans notre maison »
Une boîte aux lettres
Une seule sonnette
Deux « Rosalie » sur l’étiquette
Pour cet amour sans garçon

« Les filles du huitième, vous les avez croisées ?
C’est un peu indécent, tout de même
Je préfère pas y penser
Une fille avec une fille qui…
C’est vraiment pas joli joli
Enfin je dis ça
J’ai rien dit »

Rosalie aime Rosalie
Dans un trois pièces sans vis-à-vis
À deux pas du soleil et vue sur l’horizon
Beaucoup de cœurs envient leur ciel
Et leur bonheur si haut de plafond

En haut d’un grand escalier rond
Deux petits oiseaux chantent leur chanson
Des patati, des patata
Tous les on-dit
Les blablabla
Elles s’en sont fait des arcs-en-ciel, des papillons
Et des fleurs rouges sur leur balcon

« Les nanas du huitième, tu les a rencontrées ?
Elles sont canon, hein, non ? Si… Attends…
– Ouais, mais t’emballe pas mon gars
En fait les mecs, elles aiment pas
Entre elles
Elles s’en donnent à cœur joie »

Rosalie aime Rosalie
Au 2 bis rue du Sans-souci
Rosalie n’aime pas César, ni Jean, ni Magali
Rosalie aime Rosalie
Au huitième gauche, sous un toit de Paris