Les Funambules

Et quand nous aurons tous aimé
Un peu plus, un peu mieux
Quand nos colères seront tombées
Si nous ne sommes pas trop vieux

On pourra chanter autre chose

On sait que tout est inutile
De petits grains de sable
On sait que nos voix sont fragiles
Et nos mots jetables

On pourra écrire autre chose

À marcher sur des fils
Combien seront tombés ?
De marques indélébiles
Et combien de blessés ?

On aura des enfants à faire
Des repères à créer
Il y aura tellement d’autres guerres
Tout un monde à repenser

On pourra rêver d’autre chose

Aussi rapides qu’un courant d’air
Les années auront passé
On aura moins de forces qu’hier
Quelques rides, des idées

On pourra construire autre chose

À marcher sur des fils
Combien seront restés ?
Combien dans les abîmes
Et combien envolés ?

Et quand nous aurons tous aimé
Qu’on rira de ce temps
Qu’on en parlera au passé
Comme d’un combat d’antan

On pourra passer à autre chose
On passera à autre chose…

Alan

Alan
Un peu trop doué
Les copains d’école
Ça les dérange

Être intelligent
C’est pas bien porté
Lui casser la gueule
Ça les démange

Alan
Est un pur génie
Les cerveaux étroits
Ça les dérange

Y a des règlements
Il faut qu’il s’y plie
Imposer leur loi
Ça les démange

Alan
Est sportif aussi
Qu’il soit un athlète
Ça les dérange

Il est trop brillant
Les envieux aigris
De lui faire sa fête
Ça les démange

Alan
Sert bien son pays
Lui, la bête immonde
Ça le dérange

Vouer son talent
À vaincre l’ennemi
Et sauver le monde
Ça le démange

Alan
Crée une machine
Qui change la vie
Ça en dérange

Frustrés, bien-pensants
Ceux qui le débinent
Lui pourrir la vie
Ça les démange

Alan
N’aime pas comme il faut
Les juges, les censeurs
Ça les dérange

Faut un châtiment
Le mettre au cachot
Sanctionner ses mœurs
Ça les démange

Alan
Castration chimique
Pour sa liberté
Ça le dérange

Les haines, les tourments
L’acide cyanhydrique
Pour s’en évader
Ça le démange

Alan
Toutes les manigances
Les bassesses des hommes
Ça le dérange

Quarante et un ans
Il tire sa révérence
En croquant une pomme

Bienvenue chez les anges